Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 12:13

 

Si l'univers pictural de Catherine Lesecq revêt une expression onirique, c'est parce que cette artiste y réunit la matière, espace temporel ,et l'invisible dans un espace lumière .

 

Les corps, comme les végétaux sont une représentation figurative de la matière vivante, d'où se dégage toujours une forme de transparence, la matière semble portée par la lumière ,transposant ainsi l'énergie du vivant vers un imaginaire poétique .

 

La vie de ETRE, humain ou végétal ,est une constante source d'inspiration pour cette artiste, car elle transpose, élève, vers l'ailleurs, au-delà de l'expression figurative, où, esthète avant tout, elle cerne la matière par la perfection du trait.

 

Les sphères, souvent présentes dans ses toiles et ses dessins,rappellent au

Monde et à l'espace-temps.

 

Catherine marche vers la vie, l'ailleurs et plus encore, relevant le défi d' accéder à la sublimation des éléments, elle pare de petits points d'or, éclabousse la nature de grains de lumière ,égrène des notes de musique, comme un hymne à l'amour .

 

Lorsque l'on rencontre l'artiste, ont peut être dérouté, elle-même avoue ne pas savoir où elle va lorsqu'elle commence une toile, part sur un thème...en réalité, elle se ressource, les pieds sur terre, la tête au ciel ,entre l'infiniment grand et l'infiniment petit, elle montre avec une grande simplicité le chemin de la vie.

 

Sandra Farelle .(avril 2003)

 

 

 

  -

Repost 0
Published by artmystique.over-blog.com
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:59

éternité 

 

Créer est un acte que j'accomplis au quotidien .La pensée est créatrice. Les images émettent des vibrations par leur contenu, leur forme et leur couleur. Consciente que l'image est le support d'un état d'àme; d'une émotion, d'une pensée ou d'un regard sur la vie, je la conçois en travaillant en priant. La peinture ainsi imprégnée des vibrations célestes vient nourrir celui qui la regarde et vit avec. Elle apporte bien-être et paix, régénère et accompagne son hôte dans sa quète .Chacune d'elle est réalisée dans la conscience de ce qu'elle véhicule. Les transparences sont l'émanation de la lumière qui traverse les corps matières ; ainsi transfigurés, ils deviennent légèreté et énergie. Les deux mondes reliés se fondent et fusionnent : ce qui est en haut devient ce qui est en bas. Les éléments terrestres s'élèvent et deviennent subtils.

Ainsi, l'humain passe d'un monde à l'autre, sans limite dans l'espace du temps et du temps à l'espace. L'être éveillé rayonne sur son entourage et embrase par sa lumière, ceux qu'ils cotoient.

Mes peintures tendent vers ce but, ma foi en Dieu résonne dans chacune d'elle, et chaque oeuvre « s'espère » à rencontrer son destinataire pour se fondre avec son coeur.

Repost 0
Published by artmystique.over-blog.com
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:54

 

 jaillissement

 

 

 

 

LESECQ Catherine née à Paris,XXe siècle,française.

 

Peintre, aquarelliste, graveur sur verre. Symboliste, tendance surréaliste.

 

 

Elève à l'école de photographie entre 1969 et 1972, date à laquelle elle est diplômée, elle commence une carrière de photographe entre 1973 et 1975, puis s'oriente vers la peinture et la gravure sur verre. A partir de 1978, elle participe à de nombreuses expositions collectives, dont le salon des femmes peintres et sculpteurs, au Musée du Luxembourg (1978), à la Sainte Chapelle (1983); à diverses manifestations au Grand Palais de 1985 à 1991, au château de Ferrières en brie ( 1986 à 1990), à la Mairie de Paris 13 (1991à2004) ,à l'Hôpital Broussais (1995) ; au centre culturel d'Orly , tous les ans de 1997à 2001; mais aussi à Bruxelles (1997à2001), en Allemagne (1997), à Venise (1997), Milan (1998).

 

Des exposition personnelles : à l'agence Air France /Montparnasse (1984), dans plusieurs librairies parisiennes, des galeries, des hôpitaux et à l'atelier: les Lézards de la Bievre (2001 à 2004 ) et 13 en vue (2000 à 2006).

 

En dehors de son oeuvre picturale ,elle a crée des miroirs gravés, des vitraux pour le restaurant de l'hôtel Meurice à Paris (1982) ,réalisé un décor pour une pièce de théâtre; des peintures sur vêtements pour une chorégraphe et à également illustré plusieurs couvertures de livres CD et K7.

 

Catherine Lesecq nous transporte dans un univers onirique , à travers l'espace cosmique et même au delà. C'est l'inconnu , mais un inconnu lumineux où les bleus dominent . Son oeuvre n'exclut pas la réalité, elle nous y ramène par des mots écrits sur des murs graffitis qui ,pourtant,ont quelque chose d'irréels, par leur côté surréaliste .Dans « les lustres ou encore ré-union,  »elle traite le personnage à la manière d'une photo, avec son ombre portée (sa formation n'est sans doute pas étrangère à ce style ) ,mais en même temps le personnage continue à peindre des mots ou des nuages sur une toile posée devant un ciel également nuageux, si bien que nous ne savons plus où est la réalité ,ni où est la fiction ? Elle pose ainsi la question un peu à la manière de Magritte.

 

Elle aime également cette ambiguïté lorsqu'elle donne, non sans malice ,ni humour, des titres à double sens à quelques uns de ses tableaux  « la Vague à l'àme, Réunion ,Court bouillon d' oxygène ,l'An-jeu ,les Branchés. L'opposition entre deux mondes est très fréquente dans son oeuvre, elle peut se manifester par la couleur, comme pour « Les grandes personnes », où les adultes sont en grisaille ,face aux enfants en couleur, la communication se faisant par les mots « consoler », « jouer », « partager ».Il en est de même pour « Identités perdues ». Mais l'opposition peut être marquée par deux ou trois plans distincts matérialisés par deux ou trois tableaux superposés : « L'an-jeu entre autre »: les personnages dans celui du centre étant traités avec réalisme, tandis que leurs silhouettes lumineuses semblent s'envoler dans le second.

 

 

Certains thèmes reviennent périodiquement :les arbres ,les damiers, le cosmos, les mains la musique ,mais toujours interprétés dans un sens spirituel qui va bien au delà de ces simples représentations. Les coloris, tant en acrylique qu'à l'aquarelle, sont d'une pureté transparente ,sorte d'interprétation sensible de la lumière. Elle réussit parfois à donner des tonalités changeantes par l'utilisation de peintures métalliques, donnant des impressions d'opacité ou de transparences, selon la manière dont on regarde la toile.

 

Catherine Lesecq ,à la fois symboliste, humoriste, cosmique, joue sur l'ambiguïté, entre réalité et fiction. Enfin une oeuvre comme «le Chant des âmes» nous élève vers le mystère de la création non pas à la manière de Dieu vers l'Homme mais plus humainement de l'homme et de la femme qui détiennent entre leurs mains l'avenir grâce à la naissance future de leur enfant .C'est toute. La symbolique à la fois humaine et spirituelle de l'oeuvre de Catherine Lesecq.

 

Annie Pagès

 

 

 

le juste

 

Repost 0
Published by artmystique.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Catherine Lesecq
  • : Blog de l'artiste peintre Catherine Lesecq
  • Contact

catherine lesecq